notes de lecture : quel avenir pour le travail (dossier de Politis)

Quel avenir pour le travail ?

Numéro hors- série de Politis « autour d’André Gorz »septembre-octobre 2017 (Notes de lecture de Jean-Paul Allétru)

Passionnant, ce numéro hors- série !

Comment permettre à chacun de déployer toutes ses potentialités ? Allons-nous vers « la fin du travail » ? Faut-il revendiquer un « revenu de base universel » ?

Les différents intervenants sont loin d’avoir tous le même point de vue. C’est ce qui fait la richesse de ce dossier, que les présentes notes de lecture ne prétendent pas résumer. Tout au plus indiquer de quoi il s’agit, pour inviter le lecteur intéressé à se le procurer.

Les chiffres entre parenthèses renvoient à mes propres commentaires, à la fin de ces notes de lecture.

Je me suis permis de modifier les titres. JPA.

Continue reading “notes de lecture : quel avenir pour le travail (dossier de Politis)” »

Réunion Front de Gauche mardi 12/09/17

Bonjour,

 Vous trouverez en PJ la proposition d’ordre du jour de la prochaine réunion du Front de Gauche Châtillon qui aura lieu la semaine prochaine :

 Mardi 12 septembre en salle Henri Matisse à partir de 19h45.

 N’oubliez pas le même jour à 14h à La Bastille, la marche des syndicats contre la casse du Code du travail.

On peut venir en réunion avec son sandwich et son godet…
Cordialement,
Helmut

Prop OdJ FG Châtillon 120917

Quelle crise au Venezuela ?

Bonjour,

A contre-pied des publications superficielles sur la situation au Venezuela qui, dans une bonne partie des media, font la part belle aux « martyrs » de l’extrême-droite séditieuse appuyée par Trump, Regards vient de diffuser une analyse de deux universitaires chiliens qui permet de remettre en perspective la crise actuelle.

Bonne lecture !

FdG 92320

Venezuela : une crise capitale pour la gauche latino-américaine

Par Giorgio Boccardo, Sebastian Caviedes | 9 août 2017

http://www.regards.fr/web/article/venezuela-une-crise-capitale-pour-la-gauche-latino-americaine

Texte initialement publié sur alencontre.org., aussi en PJ.

Venezuela_crise_gauche_2017

Justice exemplaire rendue à Mendoza, Argentine

Quarante ans après les faits, à l’issue d’un procès de plus de 3 ans et 216 audiences, le Tribunal Oral Fédéral N°1 de Mendoza, en Argentine, a condamné à la prison à perpétuité, pour crimes contre l’humanité, les quatre ex-juges fédéraux Rolando Carrizo, Guillermo Petra Recabarren, Luis Miret and Otilio Romano. C’est la première fois que des juges fédéraux sont condamnés en tant que participants à part entière à de multiples enlèvements, tortures et homicides pendant la dictature militaire (1976-1983), pour ne pas avoir poursuivi les crimes qui leur étaient dénoncés.

Cette sentence constitue un précédent historique pour l’Argentine et le monde entier : le tribunal reconnait que la répression systématique exercée par les forces armées et de police a pleinement impliqué le pouvoir judiciaire, ce qui enlevait toute possibilité de protection aux personnes persécutées. La presse américaine et l’espagnole ont immédiatement relevé l’importance de ce jugement, qui fera sans nul doute jurisprudence.

Regrettons que les média français l’aient ignoré, sans doute trop occupés à diffuser des contre-vérités sur la situation dramatique que vit le peuple vénézuélien.

Sources :

http://www.losandes.com.ar/article/la-condena-de-jueces-a-cuatro-ex-jueces-pone-a-mendoza-a-la-vanguardia-en-ddhh?pic=5

https://elpais.com/internacional/2017/07/27/argentina/1501177434_819392.html